Choisir simplement son robot cuiseur

Choisir simplement son robot cuiseur

Un robot cuiseur est un véritable assistant de cuisine. De ce fait, il est normal de bien choisir son modèle. J’ai quelques pistes qui peuvent vous aider dans votre décision.

Le robot cuiseur répondant à mes critères

Comme moi, vous pouvez commencer par vous demander à quelle utilisation vous aimeriez attribuer votre robot. Pour un usage quotidien, l’ergonomie puis une prise en main facile sont indispensables. Ce sera juste un robot cuiseur non pas une soucoupe volante. Avec ou sans la notice, l’utilisation doit rester fluide et intuitive. Alors, préférez des appareils simples avec une bonne contenance. Exigez le maximum d’accessoires. Les meilleurs robots cuiseurs (comparatif en ligne) sont les plus volumineux. Voici par exemple le robot companion :

Toutefois, pensez au décor de la cuisine. L’esthétisme reste un critère primordial. Il faut que le cuiseur ait le bon look, de la prestance. Tant mieux si le fabricant propose un coloris qui colle bien au mur de la cuisine et au plan de travail. Après, il faudra se pencher sur le bruit. J’ai opté pour un modèle silencieux, mais également moins gourmand en électricité. Ensuite, j’ai suivi le conseil de mon mari : choisir un modèle garanti et réparable. Cela ne fait rien si le produit vient de Chine. Il faudra au moins que le distributeur français fasse preuve d’un minimum de bonne foi. Ce serait dommage de claquer de l’argent sur un modèle jetable.

Un cuiseur multifonction avec moins de fonctions

Je vous conseille de choisir un robot cuiseur avec 4 ou 5 modes de cuisson et autant de fonctions en préparation. Le peu de choses qu’il sait faire, il faudrait qu’il les fasse impeccablement. Après, si le robot est évolutif alors ce sera un plus. On ajoutera des accessoires au fur et à mesure. En passant, la vérification des composants est à prendre sérieusement en magasin. Le modèle de base inclut une spatule, un fouet, un cuit-vapeur, une passoire, un mélangeur. 

Dans l’idéal, il aura également un goupillon, un mélangeur, un pétrin et un batteur K. Sur certains modèles, on a même un blender, un bol multi-usage et tenez-vous bien : une clé de réglage. Cuisiner : c’est prévoir. Ce serait bien si le modèle est compatible avec les accessoires de robot vendus librement sur le marché.

En dernier non des moindres, le livre de recettes qui accompagne le robot doit être intéressant. Encore mieux si l’on peut avoir des DVD démos. 

0 Commentaire(s) Poster un commentaire

Aucun commentaire pour le moment.

Laisser un commentaire

7337